Imprimer

Revalorisation T2A

Publié dans Prestations

Un savoir-faire unique

La SARL CEFIMIS développe un outil révolutionnaire de détection de séjours sous-valorisés. Nous pouvons intervenir dans votre établissement hospitalier, public ou privé, afin d'augmenter les recettes de votre établissement à activité constante en corrigeant le codage à l'aide de puissants algorithmes. Ces interventions peuvent également se concevoir sous la forme d'une formation pratique de vos techniciens, l'intervention est alors plus longue mais entre dans le cadre favorable de la Formation.

 

Contexte

Les établissements français sont financés sur la base de la description de leur activité à travers le PMSI. Un codage de qualité insuffisante se traduit par des recettes insuffisantes. Heureusement, il est possible dans un certain cadre de revaloriser certains séjours en les corrigeant et en les renvoyant aux tutelles, et d'augmenter ainsi les recettes. En s'appuyant sur des algorithmes innovants, notre société intervient au profit d'établissements en difficultés financières. Nous retrouvons des séjours suspects et proposons un réajustement du codage, ce qui se traduit par une augmentation des recettes de l'établissement.

Mode opératoire

Voici comment nous intervenons habituellement.

Dans un premier temps, l’établissement fournit les fichiers PMSI anonymes (RSA, RSFA) sur lesquels il souhaite rehausser la description d’activité. Notion importante, ces fichiers sont anonymes, et ils sont déjà produits en routine. Il n’y a donc pas d’extraction ad hoc à programmer.

Ensuite, nous analysons ces fichiers. Ils sont soumis à un ensemble d’algorithmes complexes issus de plusieurs années d’expérience. Plusieurs centaines de séjours sont alors sélectionnés.

Nous revoyons ensuite ces centaines de séjours un à un, à la lecture du seul PMSI anonyme. Cette revue « manuelle » est indispensable car en réalité chaque séjour est unique et complexe, il n’existe pas de miracle du contrôle de codage automatisé. Après lecture humaine, une partie de ces séjours est conservée pour le contrôle sur dossier. Ces séjours sont accompagnés de commentaires et consignes de recodage précis, ainsi que d'une simulation de gain en euros.

La liste des séjours à contrôler est ensuite désanonymisée au DIM et chaque séjour est contrôlé un à un au regard du dossier patient (courriers, comptes-rendus d’actes, biologie, prescriptions). Les anomalies sont corrigées manuellement par le médecin DIM de l'établissement ou sous sa supervision. Nos propositions de codage ne sont que des propositions destinées au médecin DIM, seul lui peut les utiliser ou non. A cette étape, il est possible de chiffrer exactement le gain et d’identifier des erreurs de codage récurrentes.

Nous insistons sur plusieurs points dans cette procédure :

  • Nous travaillons sur des données anonymes, ce qui n'empêche pas de trouver des sources de recettes importantes
  • La revue des dossiers médicaux réels se fait au DIM, sous l'autorité du médecin DIM. Cette revue peut être faite par le personnel au DIM et, au besoin, nous pouvons fournir une assistance spécialisée pour ce travail. Nous n'intervenons qu'en plein accord avec le médecin DIM, dans le respect des règles de confidentialité et de confraternité
  • Seules les modifications faites par le DIM ou validées librement par le DIM pourront faire l'objet de revalorisation. L'émission finale reste sous la responsabilité du DIM.
  • Il ne s'agit jamais d'optimiser le codage et encore moins de proposer un codage "limite" ou inapproprié. Nous proposons seulement une correction du codage afin qu'il respecte au mieux le contenu du dossier patient et les règles du Guide Méthodologique. Comme le montre l'expérience, cette approche est néanmoins largement suffisante pour augmenter significativement les recettes de l'établissement.
  • Au fil de notre intervention, nous pourrons également proposer des corrections nécessaires pour améliorer la qualité de codage et qui pourraient aboutir à une diminution de la valeur T2A d'un séjour.
  • Dans la mesure de la commande initiale, nous souhaitons autant que possible former le personnel rencontré pour améliorer la qualité de codage.